BONJOUR

La pluie qui s’est abattue sur Ouagadougou,  le lundi 6 août 2018, n’aura pas été sans conséquences pour les populations de Djikofè. En effet, après la pluie, cette localité de Saaba est devenue inaccessible par manque de voies. Les deux petits ponts artisanaux qui font office de principales entrées au quartier, ont été submergées par les eaux, empêchant ainsi les habitants de rejoindre leurs domiciles respectifs pendant des heures. Les eaux ont même failli emporter  quatre personnes dont une femme et son enfant, n’eût été le secours des jeunes du quartier.

L’absence d’un véritable pont constitue un problème de sécurité publique à Djikofè. Les autorités compétentes sont interpellées. Il faut agir avant qu’il ne soit trop tard.

Aziz BANSE (stagiaire)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+