Bonjour

BONJOUR

Face à l’épidémie du coronavirus qui sévit rigoureusement dans notre pays, l’on assiste à une sorte de spéculation autour des prix des denrées de première nécessité. En effet, certains commerçants, voulant profiter de la situation, font de la rétention, pour provoquer in fine une pénurie expresse afin de pouvoir justifier l’augmentation des prix de certains produits. Voyez-vous ? Comme nous l’avons déjà dit, le coronavirus a bon dos. C’est pourquoi il y a lieu d’en appeler à la responsabilité de l’autorité qui doit taper du poing sur la table en procédant à des contrôles des prix sur le terrain. Au besoin, il faudra sanctionner pour l’exemple tous les commerçants véreux.

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer