Dernière minute

Dernières Publications

DAVID DABIRE : « Si malgré tout, Blaise veut réviser l’article 37, c’est qu’il a opté pour la violence en politique »

Dans la réflexion ci-dessous, David Dabiré, puisque c’est lui l’auteur, estime que si malgré les raisons suffisantes qui empêchent la modification de l’article 37, Blaise Compaoré veut résolument le réviser, c’est qu’il a irrévocablement opté pour la violence en politique. Et pourquoi le peuple burkinabè se diviserait-il sur la question de l’article 37 de la Constitution ? Le 12 décembre 2013 à ... Lire la suite »

SYNAJ-SGB : Les greffiers annoncent une grève de 5 jours

u2

Le Syndicat des greffiers du Burkina (SGB) et le Syndicat national des agents de la Justice  (SYNAJ) ont animé, le 23 octobre 2014 à Ouagadougou, une conférence de presse  pour  informer l’opinion publique des motivations de l’arrêt de travail qu’ils observeront  du 27 au 31 octobre  prochain pour revendiquer l’adoption des décrets d’application de la Loi 054/12 portant statut du ... Lire la suite »

CONTRE LA MODIFICATION DE L’ARCTICLE 37  : Des manifestions dans les rues de Ouagadougou

u3

Depuis l’annonce du gouvernement sur le projet de loi portant révision de l’article 37 de la Constitution, des réactions de protestations s’intensifient, de jour comme de nuit, à travers les artères de la capitale. Mécontentes de cette décision, des populations ont bruyamment manifesté durant toute la journée du 23 octobre 2014, à travers la capitale, pour marquer leur désaccord  à ... Lire la suite »

KOUMBA BOLY/BARRY MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE L’ALPHABETISATION : « Les syndicats n’ont jamais dit qu’ils n’étaient pas d’accord avec le continuum »

u

La rentrée scolaire 2014-2015 marque les esprits des Burkinabè au regard des réformes et des mesures qui l’accompagnent pour que, d’une part, elle soit réussie et d’autre part, elle garantisse une éducation de qualité. L’une des mesures fortes est, en effet, le continuum éducatif. Cette réforme, qui prend en compte le préscolaire et le post- primaire, fait couler beaucoup d’encre ... Lire la suite »

BOUKARI  KABORE DIT LE LION  A PROPOS DE LA SITUATION NATIONALE  : « Le peuple burkinabè n’a pas de problème avec ses textes, il a plutôt un problème avec son président»

u1

Le Conseil extraordinaire des ministres du  21 octobre 2014 a adopté un projet de loi  portant révision de la Constitution burkinabè. Ce projet de loi a déjà été soumis  à  l’Assemblée nationale pour vote. Ce qui présage de remous au pays des Hommes intègres. Nous avons joint  au téléphone Boukari Kaboré dit « Le  Lion » depuis son exploitation agricole à  Makognindougou,  ... Lire la suite »

Eau