Dernière minute

Dernières Publications

RUMEURS DE DEMISSIONS AU MPP A OUAHIGOUYA:Les responsables crient à la manipulation

Porté sur les fonts baptismaux le 25 janvier 2014, le Mouvement du peuple pour le progrès  (MPP) traverse actuellement des difficultés. En effet, depuis la démission de Mohamed Traoré, ex-membre du Bureau politique national (BPN), les rumeurs de départs se succèdent. Ouahigouya, ville natale du premier vice-président du parti, Salif Diallo, n’est pas épargnée par cette vague de supputations. Il ... Lire la suite »

HALIDOU OUEDRAOGO à propos du crash du vol 5017:« Il ne faut pas que l’on aboutisse à un non-lieu»

Salif

Une équipe d’enquêteurs français, en charge de l’enquête judiciaire sur le crash d’Air Algérie, séjourne dans la capitale burkinabè. Le 1er septembre dernier, ces enquêteurs étaient face aux parents des victimes, à travers l’association qui défend les intérêts des victimes et qui est dirigée par Halidou Ouédraogo. L’objectif de cette rencontre était de donner des informations aux parents des victimes. ... Lire la suite »

CSC:Nathalie Somé élue présidente

NATALIE

Le collège de conseillers du Conseil supérieur de la communication (CSC) a procédé à l’élection du nouveau président de l’institution, le 1er septembre 2014. C’est Nathalie Somé qui a été portée aux commandes, en remplacement de Béatrice Damiba en fin de mandat. C’est par 6 voix pour et 3 contre, que Nathalie Somé a été élue présidente du CSC, le ... Lire la suite »

INONDATIONS DU 1er SEPTEMBRE 2009 :Ce que sont devenus les sinistrés, cinq ans après

Yaaba sur le lieu de stockage de son sable

1er septembre 2009-1er septembre 2014 : cela fait 5 ans que le drame des inondations provoquées par des pluies diluviennes est survenu dans la capitale burkinabè. Suite à ce drame qui restera gravé de façon, négative dans la mémoire des Burkinabè, de multiples pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants ont été enregistrés. De même, des milliers de personnes ... Lire la suite »

COUR ASSIDUE DES HOMMES POLITIQUES AUX AUTORITES RELIGIEUSES ET COUTUMIERES:Attention à la récupération !

Les formations politiques de toutes les obédiences se bousculent actuellement aux portillons des mosquées, des palais royaux et des églises pour, disent-elles, exposer leurs préoccupations aux chefs religieux et coutumiers, et recevoir en retour leurs conseils et bénédictions. Ce qui est une bonne chose. En effet, quand une nation traverse une crise, et c’est le cas du Burkina aujourd’hui, il ... Lire la suite »

Eau