Google+
Dernière minute

Dernières Publications

INSURRECTION POPULAIRE : 9 dossiers en instruction

Le gouvernement a tenu un point de presse le 27 mai 2015, au ministère des Affaires étrangères et de la coopération régionale à Ouagadougou.   Au cours de cette rencontre avec les Hommes de médias, les membres du gouvernement présents ont décliné le programme de la journée nationale d’hommages aux victimes des 30 et 31 octobre 2014, qui se tiendra le ... Lire la suite »

RAPPORT DU MBDHP SUR L’INSURRECTION POPULAIRE DES 30 ET 31 OCTOBRE 2014 : 34 personnes tuées, plus de 400 blessés

La situation des droits humains au Burkina depuis l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 a fait l’objet d’un rapport spécial élaboré par le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDHP). Le lancement officiel de ce rapport a eu lieu le mardi 26 mai 2015 au siège du mouvement.   L’insurrection populaire des 30 et 31 ... Lire la suite »

L’EX-MAIRE DE KOUBRI AU MATDS : « Il serait souhaitable qu’une investigation soit diligentée dans la gestion du foncier »

Ceci est une lettre ouverte que l’ex-maire de Koubri adresse au Premier ministre Yacouba Isaac Zida. Il lui demande de diligenter une mission d’investigation dans la gestion du foncier dans la commune de Koubri parce que, estime-t-il, il y a trop d’irrégularité. Lisez donc ! Monsieur le ministre   L’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 est la résultante des ... Lire la suite »

MANIF CONTRE LA SUSPENSION D’EMISSIONS INTERACTIVES : Le CSC refuse de recevoir le message des professionnels des médias pour « irrégularité »

Les Organisations professionnelles des médias (OPM) ont tenu un sit-in à Ouagadougou, devant les locaux du Conseil supérieur de la communication (CSC), le 27 mai 2015. Le mot d’ordre de cette manifestation était clair : « La levée immédiate et sans conditions » de la mesure de suspension des émissions interactives, prise le 7 mai dernier par le CSC. Mais, soutenant que la ... Lire la suite »

MARIAM SANKARA à propos des exhumations : « C’est prématuré de se prononcer sans les résultats de l’analyse»

Au lendemain de l’exhumation des restes du capitaine Thomas Sankara, sa veuve, Mariam Sankara, a été reçue en audience le 27 mai 2015 au palais présidentiel de Kosyam par le président du Faso, Michel Kafando. « C’est encore prématuré de dire quelque chose sur les exhumations, car le processus suit son cours. Le but même de ces exhumations, c’est d’aboutir à ... Lire la suite »

Eau