Dernière minute

Dernières Publications

SITUATION NATIONALE : L’Opposition réclame le depart « pur et simple » de Blaise Compaoré

ii

Dans la déclaration qui suit, l’Opposition politique appelle les manifestants à maintenir la mobilisation jusqu’au départ de Blaise Compaoré Chers compatriotes, Peuple du Burkina Faso, Les évènements dramatiques qui se déroulent dans notre pays ont créé, au sommet de l’Etat, une confusion générale. Le chef de l’Etat-major général de l’armée a fait une déclaration dans laquelle il a annoncé un certain nombre de mesures ... Lire la suite »

BURKINA : L’Armée ouvre une transition de  12 mois

SONY DSC

La journée du jeudi 30 octobre 2014 était effectivement celle de tous les dangers. En effet, au sein de la chaude manifestation pour empêcher le vote des députés pour la modification de l’article 37, l’état-major général des armées a publié le communiqué ci-dessous. Etaient présents, tous les chefs des différents états-majors des corps d’armée. Si le communiqué a été lu ... Lire la suite »

JEUDI NOIR A OUAHIGOUYA : Résidences saccagées et brûlées

c6,

Jeudi 15 octobre 1987, jeudi 30 octobre 2014, cela fait 27 ans et très exactement 15 jours que Blaise Compaoré a pris le pouvoir à Ouagadougou suite à un coup d’Etat militaire. A Ouahigouya, fief électoral de Salif Diallo, Gilbert Noël Ouédraogo et Yacouba Barry respectivement cadre du MPP, de l’ADF/RDA et du CDP, on attendait la journée d’hier avec ... Lire la suite »

SOULEVEMENT CONTRE LA MODIFICATION DE L’ARTICLE 37 : Deux morts et 6 blessés à Bobo

c3,

La jeunesse de Bobo-Dioulasso était dans les rues, depuis la nuit du   mercredi 29 jusqu’au jeudi 30 octobre 2014, pour protester contre l’adoption du projet de loi portant modification de l’article 37 de la Constitution. Manifestation qui a enregistré deux morts du côté des manifestants, 6 blessés et plusieurs dégâts matériels.     Les domiciles des 7 maires d’arrondissements de ... Lire la suite »

SITUATION NATIONALE : Quand la détermination du peuple prend le dessus

c5,

La population burkinabè était dans la rue hier 30 octobre 2014,  conformément à sa promesse d’empêcher les députés de voter la loi portant révision de la Constitution.  Les manifestants  ont bravé les  dispositifs  des forces de l’ordre, pour assiéger l’Assemblée nationale qu’ils ont incendiée par la suite. Déterminés, courageux et téméraires, tels sont les qualificatifs que certains ont  attribués  aux ... Lire la suite »

Eau