Logo
Espace eau
Espace environnement

Le Pays N°5587 du jeudi 17 avril 2014
Rejoignez-nous sur
23ème année
Archives
Flux
Espace pub

AVIS ET ANNONCES
la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso, lance pour le compte de ladite société, un avis a manifestation d’intérêt pour :

- Recrutement de trois consultants individuels pour l’actualisation des études
et le suivi-contrôle des travaux

PDF - 79.1 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études d’actualisation, d’adaptation, d’implantation d’infrastructures hydrauliques pastorales ;
du suivi-contrôle et de coordination des travaux dans les zones pastorales de Bagrépôle.

PDF - 91.3 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- Recrutement d’un consultant (cabinet) pour la réalisation des études techniques, le suivi, contrôle et la coordination des travaux de construction de trente villas économiques à Bagré au profit de Bagrépôle.

PDF - 85.6 ko
Cliquez ici pour télécharger l’avis

- D’autres annonces : cliquez ici


LE GROUPE DE PRESSE

Nous écrivons depuis plus de 20 ans. Maintenant, nous parlons et nous écrivons.
Grâce à  radio « Wend-panga » basée à Ouahigouya, émettant sur 92.3 FM 

Les Editions Le Pays, le premier groupe de presse privée au Burkina


Interdit de sourire

Derrière l’expression française

En avoir plein les bottes : être fatigué d’avoir trop marché.

Ex. : Mesure la distance que nous avons parcourue ! J’en ai plein les bottes !

Citation
Numéros utiles
Bobo Dioulasso

Sapeurs-pompiers:
18
Ambulance:
20970044 / 45

Police:
17
Gendarmerie:
20970059
20970033

SONABEL:
20970060
20982230

ONEA:
20976565
20970009 / 10

ONATEL:
20495346



NOTRE EQUIPE

- FONDATEUR

Boureima Jérémie SIGUE
fondateur@lepays.bf

- DIRECTEUR DE PUBLICATION /DIRECTEUR GENERAL

Beldh’or Cheick SIGUE
dg@lepays.bf

- REDACTEUR EN CHEF

Boundi OUOBA
Tél : 00226 71 72 35 56

- REDACTEUR EN CHEF ADJOINT

Dabadi ZOUMBARA

- REDACTEUR EN CHEF DÉLÉGUÉ CHARGE DES REPORTAGES

Ben Issa TRAORE

- SECRETAIRE GENERAL DE LA REDACTION

Ben Issa TRAORE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DES PROVINCES

Colette DRABO

REDACTEUR EN CHEF DLEGUE CHARGE DE ACTU BURKINA

Yannick SANKARA

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE VOTRE SANTE

Françoise DEMBELE

- REDACTEUR EN CHEF DELEGUE CHARGE DE EVASION

Christine SAWADOGO

- CHEF DE DESK SPORT

Antoine BATIONO

- REDACTEUR E EN CHEF DELEGUE CHARGE DE L’INTERNET

Seydou TRAORE

- EQUIPE DE REDACTION

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Antoine BATTIONO

Christine SAWADOGO

Ahmed NABALMA

Dabadi ZOUMBARA

Yannik SANKARA

Boundi OUOBA

Seydou TRAORE

Ben Issa TRAORE

Josias Zounzaola DABIRE

Boureima DEMBELE

Françoise DEMBELE

Colette DRABO

Cathérine PILABRE

- CREDIT PHOTOS

Aristide OUEDRAOGO

Etienne KAFANDO

Moussa Nagabila

- MAQUETTE, PHOTOCOMPOSITION

Adama SAWADOGO

Delphine TIENDREBEOGO

Haoua SAWADOGO

- DIRECTEUR COMMERCIAL ET DE L’IMPRIMERIE

Daniel OUEDRAOGO

Evasion
Votre sante

La une en image


Sondage


Administration & Rédaction Cité 1200 logements
(face au CIJEF et à l'ISIG)

Tél : (226) 50 36 20 46 /
50 36 17 30
Fax : (226) 50 36 03 78
E-mail :
ed.lepays@lepays.bf
webmaster@lepays.bf
01 BP 4577
Ouagadougou 01
Burkina Faso

Représentation Bobo
Tél. : (226) 20 98 00 95

Représentation Ouahigouya
Tél.: (226) 40 55 41 60

Représentation Koudougou
Tél.: (226) 50 44 13 41


Newsletter
Adresse email :  
Inscription
Désinscription

Météo

Numéros utiles

Ouagadougou

Sapeurs-pompiers:
18 / 50306948 / 50306947

Ambulance:
50306644 / 45

Police:
50306383 / 50307100

Gendarmerie:
50313340 / 39
80001154

SONABEL:
50306100

ONEA:
222276/77
50343460

ONATEL:
50334001

dimanche 20 avril 2014

ENCADREURS PEDAGOGIQUES ET ACTEURS DE LA DECENTRALISATION

  Pour une bonne gestion du système éducatif national
Publié le mardi 16 août 2011

Page visitée 183 fois

Les conférences annuelles des inspecteurs de l’enseignement du premier degré et des conseillers pédagogiques itinérants, initiées par le ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation (MENA), se sont tenues du 9 au 12 août 2011 à Ouagadougou. Placés sous le thème "La gestion de l’éducation de base dans le contexte de la décentralisation", ces cadres de concertation de 4 jours ont permis aux encadreurs pédagogiques et aux acteurs de la décentralisation de réfléchir, entre autres, sur les compétences et les ressources transférées aux communes dans le domaine de l’enseignement primaire et de l’alphabétisation.

Ouvertes le mardi 9 août 2011 à Ouagadougou, les conférences annuelles des inspecteurs de l’enseignement du premier degré et des conseillers pédagogiques itinérants se sont axées sur la politique nationale de l’éducation dans le contexte de la décentralisation. Dans son discours d’ouverture, le gouverneur de la région du Centre, Pascal Témai Benon, a rappelé que c’est en "mars 2009 que furent signés les décrets portant transfert des compétences et des ressources de l’Etat aux communes, dans plusieurs domaines dont celui de l’enseignement primaire et de l’alphabétisation". Ce transfert de compétences de l’Etat aux collectivités locales entraînera nécessairement une mutation profonde des rapports entre les acteurs de l’éducation et des autorités locales, a-t-il souligné. "Il faut que l’Etat se désengage des secteurs de l’éducation au profit des communes, vu l’avancée de la décentralisation", a soutenu le gouverneur. Conscientes de leurs nouvelles responsabilités depuis l’adoption des textes portant transfert de compétences, les autorités municipales n’ont pas marchandé leur participation à cette rencontre des encadreurs pédagogiques. Pascal Témai Bénon a également fait observer que la dotation d’un kit scolaire minimum pour chaque élève relève de la compétence des communes et de leurs collaborateurs. Mais, en sus des communes et des encadreurs, les membres des Conseils villageois de développement (CVD) et des comités de gestion, les associations de parents d’élèves et celles des mères éducatrices ont leur rôle à jouer dans la bonne gestion du système éducatif national. Le gouverneur de la région du Centre a félicité les acteurs de l’Education nationale pour les efforts consentis en vue de sauver l’année scolaire dans une situation difficile. En témoigne le taux national de succès au Certificat d’études primaires (CEP) qui est de 64,77%.

Bilan satisfaisant à l’issue des 4 jours

La dernière journée fut celle du bilan des travaux. Pour le haut-commissaire du Kadiogo, Jean Bassono, représentant le gouverneur de la région du Centre, les résultats des travaux contribueront à une meilleure atteinte des objectifs de la décentralisation dans le domaine de l’éducation. Il a aussi exprimé sa satisfaction sur le sérieux et la qualité des débats menés. Il a en outre relevé l’appropriation du contenu de quatre programmes : celui de la Stratégie de croissance accélérée pour un développement durable (SCADD), du Programme de développement stratégique de l’éducation de base (PDSEB), du Programme national d’accélération de l’alphabétisation (PRONAA) et des objectifs visés par la triennale 2011 de l’éducation et de la formation. Un ensemble de recommandations a été pris pour répondre aux attentes de l’Education nationale. Les conférenciers ont, le 11 août dans la soirée, procédé à une plantation à l’école Dassasgho C d’une centaine de plants constitués entre autres, de manguiers, de tecks et d’écalyptus. Cent autres plants ont été distribués aux conférenciers.

RAPPORT D’AUDIT DU DISPOSITIF DE SUIVI ET DE SUPERVISION DE LA GESTION DES RESSOURCES TRANSFEREES AUX COMMUNES

Quelques recommandations

- L’élaboration d’un code d’éthique spécifique applicable à l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus de transfert aux communes (MENA, MATDS, MEF) ;
- l’élaboration d’un référentiel unique (manuel des procédures) intégrant la gestion des risques et la formation des acteurs impliqués ;
- l’intégration des priorités éducatives dans les plans de développement villageois pour permettre la remontée vers les plans de développement communaux ;
- la définition du rôle des encadreurs pédagogiques dans la gestion des ressources transférées ;
- l’accompagnement des maires dans l’identification des articles (fournitures scolaires et matériels spécifiques) de qualité et en quantité suffisante sur la base des données statistiques prévisionnelles ;
- la mise en place d’un système formel de gestion des risques ;
- l’actualisation des plans d’organisation type des communes (organigramme) pour tenir compte des exigences du processus de transfert des ressources
- etc.

Germaine KERE (Collaboratrice) et Abdou Laziz BANSE (Stagiaire)

Répondre à cet article

......................................................
| |
{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}
Copyright Les Editions Le Pays | SPIP