ARRONDISSEMENT 3 DE OUAGADOUGOU:Les jeunes du CDP soutiennent le président du Faso

ARRONDISSEMENT 3 DE OUAGADOUGOU:Les jeunes du CDP soutiennent le président du Faso

Les jeunes du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) de l’arrondissement 3 de Ouagadougou, en collaboration avec les autres sections du parti ont organisé un cross populaire, le 20 septembre 2014 dans ledit arrondissement. L’objectif de ce cross populaire était de soutenir les actions du président Blaise Compaoré.

 

« Les femmes, les anciens et les jeunes de l’arrondissement 3 demandent au président Compaoré de convoquer le référendum pour qu’ils puissent lui réitérer leur confiance par un oui massif », c’était le message véhiculé pendant le cross populaire organisé par les jeunes du CDP section de l’arrondissement 3 de Ouagadougou, en collaboration avec les autres sections du parti. L’activité était placée sous le patronage du maire de l’arrondissement 3, Pascal T. Ouédraogo, et le parrainage du président national de la Fédération associative pour la paix et le progrès avec Blaise Compaoré (FEDAP-BC), Adama Zongo. Les participants ont parcouru environ 5 kilomètres avec pour point de départ, la mairie de l’arrondissement 3. Selon le parrain et le patron, c’est une activité qui est organisée dans le but de témoigner leur reconnaissance au président du Faso pour ses multiples actions, et aussi lui garantir leur soutien et leur participation au référendum s’il a lieu. Le sport est source de cohésion sociale, ont-ils déclaré. Et s’ils ont choisi ce moyen pour faire passer leur message, c’est pour aussi contribuer au développement du corps humain. « Les jeunes, à travers ce geste, demandent au président Blaise Compaoré de se présenter pour l’élection présidentielle de 2015 et comme nous partageons les mêmes objectifs, nous ne pouvons que les accompagner dans leur mobilisation. C’est une mobilisation qui est digne de son nom et témoigne que la population est pour la tenue du référendum qui donnera la victoire en 2015 », ont laissé entendre le parrain et le patron. Pour le président du comité d’organisation, Lassina Ouédraogo, il n’y a pas mille manières de dire au président qu’ils sont prêts à le soutenir pour toujours. A travers cette mobilisation, les uns et les autres comprendront que le référendum se tiendra bel et bien. Il a laissé entendre que le président Compaoré est un homme de dialogue, de paix et qui lutte pour la stabilité au Burkina et dans les pays voisins. « Il n’y a pas lieu de s’inquiéter ni de se tourmenter, mais de rester mobilisés. C’est l’occasion pour moi de dire à tous ceux qui veulent nous influencer à travers des actions pas catholiques de laisser tomber car nous ne cèderons pas et nous remporterons la victoire en 2015 », a-t-il soutenu.

Valérie TIANHOUN

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+