Bonjour

BONJOUR :

La canicule de ces derniers jours représente un véritable enfer pour les Burkinabè, notamment les Ouagalais. Cela, parce qu’en plus de l’action de Dame nature, l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) aggrave la souffrance de certains par les coupures intempestives d’eau dans certains quartiers de la capitale. Or, il avait été dit que dès que le barrage de Ziga entrerait en service, la corvée d’eau ne serait plus qu’un lointain souvenir pour les Ouagavillois. Pourquoi continue-t-on donc à faire face à des pénuries d’eau? A ce rythme, on craint fort que l’objectif du président ‘’Zéro corvée d’eau à l’horizon 2020’’, tant chanté par son régime, ne soit pas une réalité au Burkina. En tout cas, même si des efforts sont faits à travers le projet Ziga II, force est de constater que le manque d’eau demeure une véritable préoccupation pour bon nombre de citoyens à Ouagadougou.
Dabadi ZOUMBARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer