Bonjour

BONJOUR

 

Avec l’installation de la saison des pluies, certains marchés de la capitale présentent un triste visage. En effet, certains marchés de Ouagadougou dégagent des odeurs nauséabondes, si bien qu’ils ne donnent pas envie de les visiter ou d’y acheter des condiments à cause des saletés qu’on y rencontre après une forte pluie. Il serait bon que les autorités communales sensibilisent davantage les occupants de ces marchés, sur la nécessité de les rendre propres. En tout cas, il y va de l’intérêt de tous, car c’est dans ces marchés que de nombreuses femmes s’approvisionnent en condiments.

Valérie TIANHOUN

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer