Bonjour

BONJOUR

 

Un homme, la quarantaine bien sonnée, a été lynché le 9 juillet dernier par des jeunes en colère qui disent l’avoir pris en flagrant délit de détention de faux billets de banque. Certes, l’on peut donner raison à ces jeunes qui en avaient gros sur le cœur, mais ils oublient que tous autant que nous sommes, nous pouvons nous retrouver avec de faux billets sur nous, sans le savoir ni le vouloir. Car, très facilement, un fripon peut tromper votre vigilance en vous donnant un faux billet que vous serez amené à remettre plus tard à quelqu’un d’autre. Voyez-vous ? Il faut que l’on sache raison garder. Face à de telles situations, il vaut mieux faire appel à la police ou à la gendarmerie qui saura remonter la filière jusqu’à démanteler tout le réseau.

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer