Bonjour

BONJOUR

S’il y a un phénomène auquel l’autorité municipale doit mettre un point d’honneur à trouver une solution, c’est bien les nuisances sonores. Certes, bien des maquis de la place ont été contraints à mettre la clé sous le paillasson parce que les populations riveraines, ne pouvant plus supporter les décibels, ont fini par manifester leur ras-le-bol. Mais il en existe toujours qui résistent et qui rendent la vie impossible  aux citoyens dans certains quartiers de la ville de Ouagadougou. C’est le lieu donc d’appeler les uns et les autres à la raison. Car, comme on le sait, notre liberté doit commencer là où s’arrête celle des autres.

 

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer