A la uneBonjour

BONJOUR

Le 20 janvier dernier, un groupe d’experts a remis un document de Politique de sécurité nationale au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Il s’agit d’un référentiel qui s’articule autour de tous les domaines liés à la sécurité. Si l’on en croit le ministre de la Sécurité, « le Burkina Faso est l’un des rares pays en Afrique à se dôter d’un document aussi important ». Ce qui laisse croire que les lignes vont bouger dans les jours à venir dans la lutte contre l’insécurité. L’espoir est donc permis. Sauf que malheureusement, au Burkina Faso, ce ne sont pas tant les belles résolutions qui manquent que leur mise en œuvre. Et c’est peu dire ! La preuve, on ne sait pas ce que sont devenues les conclusions du Forum national sur la sécurité, qui avait nécessité une grande débauche d’énergie et de moyens.

 

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer