Bonjour

BONJOUR

Depuis le 21 mars dernier, le Burkina Faso est sous couvre-feu et ce, à cause du coronavirus qui fait des ravages sur son chemin. L’objectif de cette mesure prise par le chef de l’Etat, est de briser la chaîne de transmission du virus qui a déjà coûté la vie à au moins quatre personnes dans notre pays. Mais s’il y a une structure qui doit accompagner les Burkinabè dans ce « confinement nocturne », c’est bien la SONABEL. C’est cette dernière qui doit mettre un point d’honneur à éviter les coupures intempestives de courant. Car imaginez-vous un instant une coupure prolongée d’électricité en pleine heure de couvre-feu. Il va sans dire que cela provoquera d’énormes désagréments.

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer