Bonjour

BONJOUR

 De plus en plus, on fait le constat que bien des gens, à Ouagadougou, ne respectent pas le couvre-feu. Souvent, on les voit en train de se pavaner dans les six-mètres des quartiers. Certains d’entre eux que l’on a pu rencontrer, disent n’avoir pas peur des Forces de défense et de sécurité (FDS) et ce depuis que ces dernières ont été rappelées à l’ordre par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou. Voyez-vous ? Tout en reconnaissant l’opportunité de la sortie du procureur, il faut aussi avoir le courage de reconnaître qu’elle n’est pas sans conséquence sur le respect de l’autorité de l’Etat. Comment rattraper les choses ? On attend de voir.

 

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer