A la uneBonjour

BONJOUR

En cette période pluvieuse, Ouagadougou donne un visage peu coquet en termes de propreté. En effet, de nombreux endroits de la capitale sont devenus des nids de bandits et de reptiles tant l’herbe y a poussé. Mais en dépit du danger que représente cette situation, les autorités de la commune ne semblent pas en faire une priorité. C’est vrai que les braves femmes qui balaient les rues y donnent quelquefois des coups de machettes mais force est de constater que la capitale a besoin d’actions d’envergure pour faire sa toilette. C’est dire si les autorités communales et mêmes les Ouagalais sont tous interpellés car, il y va non seulement de la santé des populations mais aussi de leur sécurité et de l’image de la capitale.

Kabè Yalo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer