Header

BONJOUR

BONJOUR

Les Ouagalais ont-ils encore du respect pour les morts ? Assurément, non ! Car, il suffit seulement de regarder leur comportement pour s’en convaincre. De plus en plus, très peu d’entre eux marquent un arrêt au passage d’un cortège funèbre. Pire, il y en a même qui forcent le passage, obligeant parfois le cortège à marquer un arrêt. La vie à l’envers, a-t-on envie de s’écrier, le cœur meurtri. Franchement, changeons un peu. Car n’oublions pas une chose très importante : nous sommes tous mortels !

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+