Header

BONJOUR

BONJOUR

L'état de dégradation du tronçon de la Nationale 6, allant de Palace Hôtel à l'hôpital Blaise Compaoré, rebaptisé avenue Norbert Zongo en 2015, va de mal en pis. En effet, circuler sur cette voie relève d’un véritable parcours du combattant. Et que dire du calvaire que vivent les malades qui, au cours de leur évacuation, sont obligés de passer par cette route ? A cela, il faut ajouter l’espace vide mal éclairé qui jouxte ladite avenue et qui, la nuit tombée, peut constituer un repaire de bandits. Les autorités sont interpellées. Car, il faut que quelque chose soit fait dans les brefs délais.

Adama SIGUE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+