BONJOUR

BONJOUR

 

Les malades ont besoin de repos et d'hygiène pour espérer écourter leur séjour dans les centres de santé. Malheureusement, il se trouve des visiteurs et des accompagnants qui troublent leur quiétude. En effet, on rencontre dans les formations sanitaires des accompagnants qui, sans gêne, salissent les lieux par l'abandon de sachets et autres ordures avant de transformer lesdits centres médicaux en une foire ou en un lieu de récréation, causant ainsi des nuisances sonores qui en rajoutent à la misère des patients. Cela est constatable à l'hôpital Yalgado Ouédraogo par exemple. Les gestionnaires de l'hôpital Yalgado et des autres hôpitaux sont donc interpellés, même si nombreux sont ces visiteurs ou accompagnants qui sont réfractaires à l’instauration de la discipline ou de l'ordre.

 

Valérie TIANHOUN

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+