Header

BONJOUR

BONJOUR

L'information, la vraie, ne coûte pratiquement rien ; ni en effort, ni en argent. Mais, parfois, pour l'avoir, c'est la croix et la bannière, notamment dans les institutions financières telles que les banques. Est-ce par crainte de perdre leur clientèle que certaines d’entre elles ne lui donnent pas très souvent les informations qu'il faut, notamment celles sur les frais qu'engagent certains des services qu'elles offrent tels que les prêts (frais de dossiers, intérêts,...), les cartes bancaires (où parfois le client n'est pas clairement situé sur ce qu'on retient très exactement sur ses fonds)? Entre l'information que l'on donne et la réalité des faits, il y a toujours une différence qui, aussi légère soit-elle, déplaît, parce qu'elle déprogramme certains   clients dans leurs calculs. Ces institutions gagneraient alors à bien renseigner leurs clients, ne serait-ce que pour renforcer leur crédibilité. Car, il est toujours bon de savoir à quoi l'on s'engage plutôt que d'être confronté   à des surprises désagréables.

Issa SIGUIRE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+