BONJOUR  

BONJOUR   

A la faveur de la rentrée scolaire, certains citoyens se sont vite transformés en marchands de fournitures scolaires, parce que le marché serait juteux. C’est ainsi que certains de cette catégorie de commerçants vendent des articles de basse qualité, voire inadaptés aux besoins des élèves. Il serait bon que les autorités soient un peu plus regardantes sur le commerce des fournitures scolaires, étant donné qu’une norme de matériels est exigée par les établissements scolaires. En tout cas, il est bon d’assainir ce secteur afin d’éviter aux parents d’élèves des surprises désagréables et de lutter contre la concurrence déloyale dans ce domaine.

Dabadi ZOUMBARA      

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+