BONJOUR  

BONJOUR   

 

Le gouvernement a lancé un programme de réhabilitation des avenues ou voies dégradées dans certaines villes comme Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Une initiative à saluer, à tout point de vue.  Dans ce sens, l’Avenue Houari Boumedienne, qui va de l’Archevêché aux carrefours des stations Total et Shell en allant à l’Ouest, en réfection, est quasiment terminée.  Seulement, on aurait pu aussi songer aux caniveaux dont l’absence « tue » nos routes. Car, c’est grâce aux caniveaux que sont évacuées les eaux de pluies qui, on le sait, dégradent continuellement nos routes. Cela dit, il y a lieu donc de revoir le schéma dans cette œuvre salutaire, pour faire un travail d’ensemble de qualité qui permettrait aux voies réhabilitées de résister durablement avant toute dégradation.

Lonsani SANOGO

Articles similaires

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+