BONJOUR

BONJOUR

Des couturiers indélicats, il y en a dans notre cité. En effet, quand vous allez vers eux, ils vous laissent croire qu’ils sont disponibles et disposés à vous faire du bon travail. Mais dès que vous tournez le dos, ils confient votre tenue à un apprenti. Conséquence, non seulement les délais que l’on vous donne ne seront plus respectés, mais aussi le travail demandé sera bâclé. Franchement, ce n’est pas sérieux. Il faut être honnête.

Valérie TIANHOUN

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+