BONJOUR

BONJOUR

Ils sont nombreux, en ville comme en campagne, qui, durant cette période, font le commerce des mangues. Ce qui n’est pas  mauvais. Seulement, certaines mangues sont de qualité douteuse. Achetées encore vertes pour être conservées à l’aide de la soude caustique afin de mûrir précocement, ces mangues ont un goût désagréable et de surcroît, constituent un danger pour l’organisme humain. Donc, beaucoup de prudence dans ce que nous consommons. Le premier réflexe consiste d’abord à bien laver les mangues que nous achetons, afin  d’éviter d’avoir à acheter des produits pharmaceutiques.

Pascal TIENDREBEOGO, Correspondant

Articles similaires

1 Commentaire

  1. Sheiky

    On est pauvre et en plus on achète la maladie alors qu’on achète les fruits pour leurs vertus sanitaires. Est-ce l’ignorance ou la cupidité. Sinon comment des personnes peuvent commercialiser du poison. Mais le gouvernement ou la ligue des consommateurs ne communiquent/sensibilise pas suffisamment sur ce type de problème. On peut commencer par de spots télé et dans les journaux et en plus des panneaux type publicitaires. petites méthodes simples qui peuvent réduire le risque.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+