BONJOUR

BONJOUR

Avec le lancement des concours directs de la Fonction publique, on remarque que les commissariats de police et les mairies sont pris d’assaut par des usagers pour des légalisations. Ces affluences, on aurait pu les éviter si les candidats aux différents concours avaient le souci de préparer leurs dossiers à l’avance. Mais hélas, d’année en année, le constat est le même. On attend toujours la dernière minute pour commencer à courir. Conséquence, certains n’arrivent pas à déposer autant de dossiers qu’ils voudraient. A qui la faute ? Question à un candidat !

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+