BONJOUR

BONJOUR

L’insalubrité dans les petits marchés et yaars de la capitale  est une réalité. En effet, avec la saison des pluies, il n'est pas rare de voir  dans ces lieux de commerce, des  légumes et autres marchandises destinées à la consommation, étalés à même le sol, sur des morceaux de sacs dont l'hygiène laisse à désirer. Des comportements qui  s’avèrent dangereux pour la santé des clients et des vendeuses elles-mêmes. Même s'il est  vrai  que certains de ces légumes passent à la vapeur avant d'être  consommés, ce n'est pas trop demander que de se munir de tables ou de meilleurs étalages, par respect pour leurs clients. Du reste, ces derniers ont également une part de responsabilité dans ce manque d’hygiène. Car, pourquoi ne pas "boycotter" ces légumes au profit de ceux qui sont mieux entretenus, moins exposés à  la boue et aux microbes ?

 

Boundi OUOBA

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+