BONJOUR

BONJOUR

On entend souvent dire par-ci par-là que la pâte  d’arachide autrement appelée Tiguèdèguè que l’on achète sur le marché, n’est pas de bonne qualité parce que, dit-on, certains vendeurs y mettent d’autres produits afin d’en augmenter la quantité et la densité. Vrai ou faux ? Difficile de répondre à cette question. Il revient à la Ligue des consommateurs de faire toute la lumière sur cette affaire. Car, avec la recherche effrénée de l’argent, certains sont capables de tout. Ils préfèrent leurs intérêts matériels à la santé des autres

Valérie TIANHOUN

Articles similaires

1 Commentaire

  1. Sheiky

    C’est la triste réalité. Beaucoup de produits (seul Dieu peut nous protéger des produits importés) passent par la case laboratoire artisanale de nos jours. Comme si bien dit, l’appât du gain est la seule boussole (pour ne pas dire le véritable Coran ou Bible) des vendeurs. La raison est double dans le sens ou d’abord certains ne connaissent pas véritablement la portée et la gravité de leurs actes et même s’ils le savent, certains y feraient fi s’il y a un gain supplémentaire à en tirer. Aujourd’hui, il y a deux types d’arnaques. celle qui consiste à vous spolier purement et simplement sans véritable service ou produit en retour (ou de piètre qualité) sans incidence sur votre personne hormis l’effet psychologique peut-être et celle qui consiste à vous vendre des produits qui semblent conformes, mais qui ont un impact négatif sur votre personne. Ce qu’on dit trivialement « acheter sa maladie » et ne pas avoir d’argent pour soyons cette maladie.
    Aujourd’hui, la Ligue des consommateurs ainsi que le Laboratoire national de Santé publique ont vraiment du travail. Ce sont les seules avec le soutien du gouvernement à pouvoir atténuer ces fléaux et je pèse mes mots.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+