BONJOUR

BONJOUR

Avec l’avènement des Technologies de l’information et de la communication (TIC), on assiste à un phénomène très dangereux. En effet, certaines correspondances administratives qui devraient être frappées du sceau de la confidentialité, se retrouvent,  contre toute attente, sur les réseaux sociaux. C’est le cas, par exemple, de la lettre que le Directeur régional de la Police nationale de l’Est a adressée à sa hiérarchie, en rapport avec l’insécurité, qui fait actuellement les choux gras des internautes. Comment cela est-il arrivé ? Difficile d’y répondre. Mais une chose est certaine. L’intention de l’intéressée a été ainsi dévoyée.

Boundi OUOBA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+