BONJOUR

BONJOUR

De plus en plus, des bagarres entre clients et gérants de moulins sont enregistrées à Ouagadougou. Et pour cause, les femmes accusent certains gestionnaires de moulin de voler les céréales qu’elles y envoient moudre. Que ces accusations soient fondées ou pas, il est important d’attirer l’attention des acteurs concernés sur ce sujet.  Dans un contexte où la vie chère frappe de plein fouet la majorité de la population, ce type de phénomène peut conduire à des drames.

Michel NANA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+