BONJOUR

BONJOUR

Ouagadougou est devenue le pôle d’attraction du commerce, avec la présence remarquable d’engins et de magasins. Ce qui n’est pas sans conséquence sur la mobilité des personnes et des biens, quand on connaît l’étroitesse de nos rues. Cependant, cela ne saurait expliquer les comportements inciviques de certains chauffeurs qui se permettent d’occuper anarchiquement les rues en plein jour, pour décharger leurs marchandises. Non seulement ces chauffards stationnent mal leurs camions, mais surtout, ils le font à des endroits non indiqués. Ce qui crée des embouteillages. Il serait mieux, pour ces derniers, de décharger leurs marchandises la nuit, à des heures où la circulation est moins dense.

A bon entendeur, salut !

Valérie TIANHOUN 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+