A la uneBonjour

BONJOUR

A l’occasion des fêtes de fin d’année, certains couturiers ont encore donné la preuve de leur mauvaise foi pour ne pas dire, de leur incurie. Il s’agit de ceux-là qui ont fait croire à  leurs clients qu’ils pouvaient entrer à temps en possession de leurs tenues de fêtes, mais qui, jusqu’au dernier jour, n’ont pas tenu promesse. Ce qui paraît pour le moins malhonnête. Car, il suffisait tout simplement de dire la vérité pour permettre aux clients d’aller voir ailleurs. Montrons-nous plus sérieux dans tout ce que nous exerçons comme métier.

Colette DRABO 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer