A la uneLe fait du jour

BURKINA : Le Lieutenant-colonel Yacouba Zida fait l’unanimité au sein de l’armée

Dans la nuit du 31 octobre au 01 novembre 2014, le Lieutenant-colonel Yacouba Zida a, dans une déclaration, annoncé sa prise officielle du pouvoir. Certaines mesures ont été prises, dès lors, pour appeler la population au calme et à la retenue. Les frontières ont été fermées et un couvre-feu a été institué de 19h à 6h du matin. Le nouvel « homme fort » du Burkina a souligné que le général Honoré Traoré ainsi que le président Blaise Compaoré sont en sécurité et que leur intégrité morale et physique sont préservées. Dans la matinée, dans un article publié par Jeune Afrique, il est ressorti que le président Blaise Compaoré est en Côte d’Ivoire, précisément à Yamoussoukro, en compagnie de son épouse Chantal Compaoré et de son petit frère François Compaoré. Pendant ce temps, au « pays des Hommes intègres », la situation du lieutenant Yacouba Zida, en tant que président de la transition, s’est clarifiée. En effet, les hauts cadres de l’armée burkinabè, réunis au sein de l’Etat-major des armées, ont fait une déclaration signée par le Gal Honoré Naberé Traoré qui disait en substance que la haute hiérarchie  militaire, après concertation , informait l’opinion nationale et internationale que le Lt-colonel Yacouba Zidaavait été retenu à l’unanimité pour conduire la période de transition ouverte après le départ de Blaise Compaoré. Quant à la forme et à la durée de la période de transition, on t’ils poursuivi, elles seront déterminéesultérieurement de concert avec toutes les composantes de la vie nationale.

Par contre, après une rencontre en début de matinée avec des représentants de la communauté internationale, l’Opposition politique estime qu’il n’est pas nécessaire que le Burkina Faso s’expose aux sanctions de la communauté internationale, les coups d’Etat étant interdits. Pour elle, l’armée doit rester dans son rôle de protection et de préservation de la sécurité. « Il est important que les militaires restent dans leur rôle qui est d’assurer la sécurité et de préserver l’intégrité du territoire. La transition doit être assurée par un civil », a déclaré, Roch Marc Christian Kaboré, président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).

Par ailleurs, la ville de Ouagadougou semble avoir retrouvé son calme et son éclat. En témoigne la mobilisation massive de ce matin pour l’opération « mana mana », une opération qui a consisté à balayer les rues de la capitale.

Articles similaires

7 commentaires

  1. Qui vous a dit qu’il fait l’unanimité? C’est seulement parce que le RSP est la faction la plus « militarisée » et la plus « organisée » de l’armée. Blaise a tout fait pour « dépouiller » le reste de l’armée au profit de ce régiment. Zida a été plutôt imposé. En fait avec zida c’est la « continuité dans le changement ». Quelqu’un qui a servi blaise pendant tout ce temps et qui a certainement bénéficié de « faveurs » peut-il objectivement se mettre au dessus de la mêlée? Difficile à vrai dire pour lui. Ne reste-il pas un homme de main de l’ex-homme fort? L’armée ne doit pas confisquer la victoire du PEUPLE car tout le mérite lui revient à lui et à personne d’autre. N’est-ce pas ce PEUPLE qui a sué sang et eau pendant que cette même armée s’encoquinnait avec le régime compaoré? Et puis pourquoi avoir arrêté françois compaoré et le laisser filer? Pourquoi avoir attendu aussi la fuite de blaise avant de se décider? Tout cela ne crédibilise pas notre armée; par conséquent elle ne peut pas se prévaloir de gérer cette transition. Balai Citoyen, une foi pas de plus, nous vous demandons de vous démarquer de cette entreprise périlleuse voulue par ses usurpateurs et « lâches » de bidasses. Ils ont laissé faire le travail par le PEUPLE(ce qu’ils devaient faire et il l’ont pas fait depuis) et ils veulent profiter de la victoire de notre JEUNESSE! Démarquez-vous de cette armée! C’est aussi valable pour le M21! Attention! On vous tient à l’œil! LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS!!!!!!!!!!

  2. UNITE D’ACTION, UNITE D’ACTION !!! PAS DE DIVISION ! PENSONS ENSEMBLE, AGISSONS ENSEMBLE !
    J’en appelle à l’unité et à la cohésion de la classe politique et de la société civile qui ont permis de chasser Blaise du pouvoir. Pas de copinage avec la junte, sinon c’est le scénario à la Sanogo (Mali) qui attend tous ceux qui vont se compromettre avec la junte alors que le meilleur est à venir.

  3. NOUS EXIGEONS LA MISE EN PLACE DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION POUR LA DEMOCRATIE – CNTD !!!
    pas de compromis possible avec Zida. Il est l’omme de Blaise. Zida = Blaise, Blaise = Zida
    UNITE D’ACTION, UNITE D’ACTION !!! PAS DE DIVISION ! PENSONS ENSEMBLE, AGISSONS ENSEMBLE !
    J’en appelle à l’unité et à la cohésion de la classe politique et de la société civile qui ont permis de chasser Blaise du pouvoir. Pas de copinage avec la junte, sinon c’est le scénario à la Sanogo (Mali) qui attend tous ceux qui vont se compromettre avec la junte alors que le meilleur est à venir.
    VIVE LE CNTD !!!

  4. Le professeur IBRIGA, constitutionnaliste serait sollicité à diriger cette transition démocratique et civile !
    Le peuple du Burkina a besoin pour cette sortie de crise d’une personnalité qui a marquée sa neutralité et qui s’est jamais mixée des manoeuvres politico politicienne !

    Si le Professeur IBRIGA repond à ces critères nous pensons que ce sera un ouf pour la transition démocratique et civile en voie d’installation surtout qu’il est un bon technicien apprécié de cette jeunesse et bien d’autres structures de la société !

  5. L’armée Burkinabè est une honte pour le Burkina. Zida dégage pendant qu’il est temps. la dissolution de ce régiment est une nécessité. La garde républicaine est là pour garder le Président.

  6. Il faut se dire la vérité, la révolution démocratique citoyenne qui a eu lieu les 30 et 31 octobre 2014; déborde le cadre du CFOP et de la société civile pour englober tout le peuple et le société burkinabé tout entiers! Donc, on doit assister à un changement social en faveur du peuple burkinabé! Les manifestants sont sortis pour réclamer surtout le changement social et la démocratie en leur faveur! C’est pourquoi, il est souhaitable qu’une vraie transition démocratique doit regrouper outre les militaires, la société civile, le CFOP sans oublier bien sur les éléments de l’ex mouvance ( CDP et autres)! Mais, militaire ou civile à Direction de la transition, l’Essentiel c’est la réussite de la présente Transition! Pourquoi pas, par exemple un Premier Ministre de transition et associé à l’actuel Chef de l’État avec des gouvernants de toutes les parties prenantes afin d’éviter la cacophonie! Les partenaires devraient comprendre le peuple Burkinabé! D’ailleurs, a y regarder les leaders de l’opposition et les militaires ont tous à des degrés divers participé la gestion du pouvoir durant un quart de siècle avec l’ancien Président! Taisons donc les « politicailleries » pour mettre en œuvre des dispositifs pour la stabilité, la paix et le développement car le peuple Burkinabé attend! Que Dieu bénisse le Burkina Faso! Salut !

  7. Je suis de loin avec beaucoup d’intérêt l’évolution de la situation politique dans mon pays et je puis dire que jamais je n’ai senti autant de fierté et d’orgueil d’être de ce pays. Il est vrai que la victoire n’est pas encore totale ceci dit la lutte doit se poursuivre jusqu’à l’aboutissement de l’objectif final: UN PEUPLE SOUVERAIN qui dorénavant sera le seul à décider de son avenir et des choix à faire pour son épanouissement. Ceci ne sera pas facile on n’en doute pas mais n’a-t-on pas que la liberté ne s’octroit pas par mais s’acquiert? Pour finir je voudrais renouveler toutes mes felicitations à tous ceux qui ont participé activement où passivement a cette victoire et leur dire que tous les tous burkinabé à l’étranger sont fières d’eux. Enfin aux familles qui ont perdu un fils dans cette lutte je leur disent que ces derniers ne sont pas morts inutilement mais en héros le peuple leur sera reconnaissant pour l’éternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer