Header

CENTRE MEDICAL URBAIN DE BANFORA : Une dame abandonne son bébé en suite de couche

CENTRE MEDICAL URBAIN DE BANFORA : Une dame abandonne son bébé en suite de couche

Les agents de la maternité du centre médical urbain (CMU) de Banfora se sont vus obligés de s’occuper d’un bébé dans la nuit du 1er au 2 octobre 2016, parce que sa mère l’a abandonné entre leurs mains, alors que le bébé venait à peine de naître.

A peine venu au monde ce 1er octobre 2016 au centre médical urbain (CMU) de Banfora vers 20 heures, un bébé, de sexe féminin, a été abandonné en suite de couche par sa mère, une jeune dame âgée de 23 ans, selon les témoignages des agents du CMU. Selon l’un deux, c’est autour de 19 heures qu’une dame qui répond au nom de Yao Marie Jeanne, s’est présentée à eux, dans une situation de travail. L’accouchement était imminent, à les entendre et il fallait vite procéder à la collecte des données nécessaires. A la question de savoir où se trouvent ses accompagnants et son carnet de pesée, les accoucheuses et sages-femmes s’entendront dire par Marie-Jeanne que ses accompagnants sont en route pour la rejoindre au CMU et qu’ils viendraient avec ledit carnet. Un peu plus d’une heure après son arrivée au CMU, Marie Jeanne accoucha d’une fille, visiblement en parfaite santé, de l’avis des techniciens. Cependant, elle n’avait aucun vêtement pour le nouveau-né et aucun pagne pour se changer elle-même. Face à la situation, une des accoucheuses s’empressa chez elle à la maison, d’où elle est revenue avec des habits pour la maman. Après quoi, Marie Jeanne est de nouveau interrogée sur la position de ses accompagnants qui n’étaient toujours pas arrivés. A propos de son domicile, elle donnera plusieurs adresses qui se sont avérées fausses après vérification. Pendant que les accoucheuses s’affairaient à lui venir en aide, Marie-Jeanne n’a pas trouvé mieux que de prendre la poudre d’escampette en leur laissant entre les mains le nouveau-né. A ce qu’on dit, elle aurait pris un saut d’eau pour aller se doucher et n’est plus jamais revenue. C’est après avoir attendu pendant longtemps que les agents de santé se sont inquiétés. Se mettant à sa recherche, elles apprennent avec les gardiens qu’une dame qui répond au non de Marie Jeanne s’est présentée à eux et est sortie du centre. Depuis lors, aucune nouvelle d’elle n’a été donnée, sauf que selon certaines sources, elle serait venue d’un site aurifère situé à une quinzaine de kilomètres de Banfora. Le lendemain 1er octobre 2016 dans la soirée, le bébé a été recueilli par les services de l’action sociale et confié à une famille d’accueil.

Mamoudou Traoré

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+