CITE SANS VERTU

CITE SANS VERTU

Il y a de cela quelques jours, les habitants d’une zone de Karpala, un quartier de la ville de Ouagadougou, ont été contraints de vivre avec une forte odeur nauséabonde. En fait, un habitant du quartier a cru bon de jeter, nuitamment, le cadavre de son chien, emballé dans un sac, sur une parcelle entourée d’habitations. Conséquence, la décomposition du cabot mort a entraîné une odeur irrespirable. Jeter le cadavre de son animal domestique au milieu des habitations ou dans les six-mètres des quartiers, est un manque de savoir-vivre dont les citoyens devraient se départir. Comme dit la sagesse, « ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse ».

Cicéron

A lundi prochain

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+