COLONEL SITA SANGARE, PRESIDENT DE LA FBF : « Le Burkina Faso conserve toutes ses chances d’aller au mondial »

COLONEL SITA SANGARE, PRESIDENT DE LA FBF    :  « Le Burkina Faso conserve toutes ses chances d’aller au mondial »

 

 

Le président de la Fédération burkinabè de football était face à la presse le samedi 11 novembre 2017 à l’hôtel Splendid de Ouagadougou.  L’ordre du jour de cette rencontre avec les Hommes de médias a porté essentiellement sur la mobilisation des supporters à l’occasion du match Etalons#Requins bleus du Cap-Vert comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018.

 

Au cours de cette rencontre, le président Sita Sangaré a prôné l’union sacrée autour des Etalons qui rencontreront ce mardi 14 novembre 2017, les Requins bleus du Cap-Vert en match retour comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde et ce, quand bien même ce match ne comptera que pour du beurre pour les nôtres, au regard de la victoire du Sénégal sur les Sud-africains, le vendredi 10 novembre dernier (2-0). « Il n’y a pas lieu de se décourager, restons mobilisés. Le Burkina Faso conserve toutes ses chances de qualification pour la prochaine Coupe du monde. La seule chose qui nous reste à faire, ce sera de gagner contre le Cap-Vert par un score fleuve et le recours qui reste encore pendant, viendra consolider notre qualification pour la prochaine Coupe du monde », a d’emblée déclaré le colonel Sita Sangaré. Très confiant quant à une issue heureuse de cette affaire, celui-ci s’est montré très critique à l’endroit de la FIFA quant à sa décision de faire rejouer le match Sénégal#Afrique du Sud qu’il a jugé entaché d’abus de pouvoir sans aucun rapport avec les textes de l’instance mondiale. « Le bureau de qualification de la FIFA n’était pas la structure habilitée à faire rejouer le match Sénégal/ #Afrique du Sud. Nous attendons la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) qui sera rendue au plus tard le 1er décembre. Nous faisons confiance à notre cabinet d’avocats, pour une issue heureuse de cette affaire. Mais avant, je voudrais d’ores et déjà rassurer les Burkinabè qu’une qualification du Sénégal ne peut pas être définitive avant le recours du TAS et ce, en dépit du tapage médiatique qui se fait autour de cette supposée qualification», a encore martelé Sita Sangaré. Conscient du fait qu’une telle bataille psychologique ne saurait aboutir sans la contribution de la presse, le président de la FBF a invité les Hommes de médias à accompagner la fédération dans ce combat qui ne sera pas de tout repos. Pour le reste, Sita Sangaré s’est appesanti sur la rencontre du 14 novembre contre le Cap-Vert et a invité les inconditionnels des Etalons à remplir le stade du 4-Août pour pousser leur équipe à la victoire finale.

Seydou TRAORE

 

Articles similaires

2 Commentaires

  1. BiLLY

    Monsieur Sita Sangare tu ne peux pas battre le Cap Vert avec un score fleuve. tu parles comme si tu as la meilleure équipe du monde. Il faut revenir sur terre. Voila c’est ce que tu faisais contre l’Afrique du Sud croyant que tu vas les battre facilement et finalement tu as pris une raclée la bas. LE SENEGAL EST QUALIFIE. C’est deja fait il ne faut faire rêver mes frères burkinabé. Preapres toi a rendre le tabler si tu ne peux pas faire des résultats. Merci un frère ivoirien

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+