CONFERENCE PEDAGOGIQUE ANNUELLE DES ENSEIGNANTS : Les encadreurs en rangs dispersés dans la Comoé

CONFERENCE PEDAGOGIQUE ANNUELLE DES ENSEIGNANTS : Les encadreurs en rangs dispersés dans la Comoé

MAQUETTE JPZ 31/01/2012 1Le mot d’ordre de boycott de la conférence pédagogique annuelle des enseignants, lancé par les syndicats des encadreurs pédagogiques, n’est pas suivi à 100% dans la Comoé. Le constat a été fait lors d’une tournée de supervision organisée par le directeur provincial de l’Education nationale et de l’alphabétisation (DPENA) de la Comoé, Bakary Traoré.

 

« Nous ne superviserons pas la conférence pédagogique annuelle des enseignants tant que la nôtre ne sera pas programmée ». C’est en substance la quintessence de la revendication des encadreurs pédagogiques, inspecteurs et conseillers pédagogiques auxquels il convient de joindre les instituteurs principaux de l’enseignement de base. Ce mot d’ordre, il faut le dire, n’est pas suivi à 100% dans la province de la Comoé. En effet, une tournée nous a permis de nous rendre compte que la conférence se déroule dans 5 Circonscriptions d’éducation de base (CEB) sur les quatorze que compte la Comoé. Il s’agit des CEB de Banfora 2, Moussodougou, Soubakaniédougou,  Niangoloko 1 et Sidéradougou 1. Selon Samba Sadoubaye Soulama, inspecteur et Chef de la circonscription d’éducation de base (CCEB) de Banfora 2, la tenue effective de la conférence dans sa CEB, lui donne de réels motifs de satisfaction. « Je ne suis pas militant des structures syndicales qui boycottent la conférence. Et bien qu’étant absent à l’orée de l’activité, j’ai pu, grâce au téléphone, mettre les petits plats dans les grands et les enseignants ont répondu présent », a expliqué le CCEB pour qui, la réaction positive de ses collaborateurs a été rendue possible grâce à la bonne communication qui existe entre eux.

L’ensemble des CEB qui ont organisé la conférence ont reçu la visite du directeur provincial de l’Education nationale et de l’alphabétisation (DRENA) de la Comoé, Bakary Traoré, qui dit avoir organisé la tournée pour apporter ses encouragements et ses félicitations aux enseignants pour leur participation effective aux travaux. Selon lui, cette conférence se tient dans un contexte un peu difficile, et il est de bon ton de saluer le sens élevé de responsabilité des encadreurs qui ont accepté l’organiser dans leurs circonscriptions, car la qualité de l’éducation passe nécessairement par la formation continue des premiers acteurs que sont les enseignants. Durant les quatre jours, les enseignants réfléchissent autour de l’enseignement des sciences selon l’approche ASEI-PDSI comme thème principal et de l’Ecole qualité Amie des Enfants (AQAmE).

 

Mamoudou TRAORE

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+