CONGRES ORDINAIRE DU CDP : Le comité d’organisation dirigé par Blaise Sawadogo et Luc Adolphe Tiao

CONGRES ORDINAIRE DU CDP    : Le comité d’organisation dirigé par Blaise Sawadogo et Luc Adolphe Tiao

 

 

Le 7e congrès ordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) se tiendra les 5 et 6 mai prochains à Ouagadougou. Dans le cadre de la tenue de ce congrès qui réunira tous les militants et sympathisants du parti, le comité d’organisation a été installé ce 12 mars 2018 à Ouagadougou par le président du parti, Eddie Komboïgo.

 

Blaise Sawadogo et Luc Adolphe Tiao. Ce sont eux qui sont respectivement le président et 1er vice-président du comité national d’organisation du 7e congrès du CDP qui se tiendra les 5 et 6 mai prochains. C’est le président en personne, Eddie Komboïgo, qui a procédé à l’installation des membres. Au nombre de 65, ils sont répartis dans de grandes commissions, notamment celles matériel et thème avec des sous-commissions.   Selon le président du parti, Eddie Komboïgo, l’installation des membres du comité d’organisation du 7e congrès est une manière d’interpeller les militants et sympathisants pour leur participation massive aux activités du parti. Pour ce faire, il a souhaité que ce congrès soit une réussite et que chaque commission soit disponible et engagée pour que les choses se passent bien. Quand bien même ce n’est pas chose aisée d’organiser le congrès d’un grand parti en moins de deux mois, selon le président, ils relèveront le défi main dans la main. « Chers camarades, nous venons de loin et nous avons traversé des épreuves et surtout pas des moindres. Certains mêmes nous ont donné pour mort et d’autres pour malade, mais nous avons prouvé, par notre intelligence et notre savoir et savoir-faire, que le CDP sait toujours s’unir pour se défendre et défendre les intérêts du peuple burkinabè. Voilà pourquoi nous sommes encore unis pour qu’ensemble nous préparions un congrès apaisé et à la hauteur de ce que nos militants et le peuple burkinabè souhaitent », a-t-il déclaré. Il a aussi noté qu’au-delà du comité national d’organisation, il est demandé aux députés du parti de s’impliquer davantage. Le président du comité national d’organisation, Blaise Sawadogo, a signifié que les différents membres de commissions se pencheront sur les thèmes fondamentaux du parti et feront des innovations pour que le CDP qui est un parti d’opposition et qui ambitionne de reconquérir le pouvoir d’Etat, puisse véritablement s’adapter d’un point de vue juridique et être plus performant.

 

Valérie TIANHOUN

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+