COUPE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE : La chasse aux jeunes talents est ouverte

COUPE DE L’ASSEMBLEE NATIONALE : La chasse aux jeunes talents est ouverte

La  cérémonie marquant le lancement officiel de la première édition de la   Coupe de l’Assemblée nationale  a eu lieu le samedi 25 mars 2017, dans la commune de Kaya. C’était en présence d’un parterre de personnalités au nombre desquels, le président du parlement burkinabè, Salifou Diallo.

 

Ce tournoi dont l’objectif est de détecter  des talents qui assureront l’avenir du football burkinabè,  est en passe de devenir un rendez-vous incontournable dans le paysage footballistique du Burkina Faso. Pour cette  édition, ils seront au nombre de 7 000 jeunes  issus des 45 provinces du pays, à prendre part à ce tournoi. Durant plusieurs semaines, ces enfants dont l’âge varie entre 14 et 17 ans, vont faire montre de leur talent inné ou naissant, dans les catégories cadettes et minimes  et ce, au grand bonheur du public. Selon  le chef du parlement burkinabè, Dr Salifou Diallo, en initiant ce tournoi, l’Assemblée nationale  entend apporter sa part contributive à la jeunesse et faire en sorte que nos 45 provinces et  13 régions deviennent des pépinières de futurs talents qui porteront  haut les couleurs nationales. «Ce tournoi ambitionne surtout d’être un cadre  d’expression  de la tranche  d’âge des 14 à 17 ans, qui verrait  alors éclore de fabuleux talents  qui viendront, a n’en point douter, enrichir  nos équipes  de division  une  et deux et tout naturellement l’équipe nationale ; j’ai nommé, les Etalons», a-t-il dit. Il a aussi affirmé, par ailleurs,   que ce tournoi devra   constituer  une belle opportunité  pour les jeunes  de nos provinces  et régions,  de mieux  se connaître  et de fraterniser  à travers  une saine émulation et surtout  de découvrir qu’ils appartiennent  tous à la même  collectivité nationale, car  le plus important est de sortir de l’anonymat, le maximum de jeunes talents burkinabè. « J’espère que d’ici quelques années, nous aurons la chance de découvrir  de jeunes espoirs qui viendront renforcer notre équipe nationale de football »,  a-t-il soutenu. C’est ainsi qu’il a invité les Burkinabè à soutenir  ces jeunes  en allant assister  aux différentes rencontres qui vont se jouer sur tous les stades du pays. Pour terminer, Salifou Diallo a réitéré la reconnaissance de la représentation nationale à ses partenaires que sont la Fédération burkinabè de football (FBF) et le ministère des Sports et des loisirs (MSL). Le président de la Fédération burkinabè de football ( FBF),  Sita Sangaré, a quant à lui remercié le parlement burkinabè à travers son président, Dr  Salifou  Diallo,   pour l’initiative. «Nous sommes convaincus que c’est par ce genre de moyens qu’on pourra développer notre football et  avoir ainsi   une relève efficace».  La cérémonie  s’est achevée par un match de gala  entre  Kaya et Kongoussi. Une rencontre  plaisante, qui s’est soldée  par un score vierge.  En  rappel,  le président de l’Assemblée nationale, Dr Salifou Diallo, qui a effectué le déplacement de Kaya les bras chargés de cadeaux, a offert 50 ballons aux écoles de la commune.

 

Seydou TRAORE

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+