DERRIERE L’EXPRESSION FRANÇAISE

DERRIERE L’EXPRESSION FRANÇAISE

Ronger son frein : contenir avec peine son impatience. Retenir, refouler en soi son impatience, son dépit, sa colère, en s’efforçant de n’en rien laisser éclater au-dehors. C'est au XIIe siècle qu'apparaît cette expression. À l'époque, les chevaux forcés au repos, lorsqu'ils trépignaient d'impatience, rongeaient leur mors, également appelé "frein". L'homme qui fait preuve d'impatience et cherche à le cacher ronge donc son frein.

Ex : Il a dû ronger son frein pendant cinq ans, vu qu'il avait misé sur le mauvais cheval lors du congrès à la direction du Parti conservateur en 1956.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+