Regard sur le Houet

ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2020 : Des jeunes lancent un appel à la candidature de Yacouba Isaac Zida

Le samedi 16 février dernier, le centre Muraz de Bobo-Dioulasso a servi de cadre au mouvement « Génération Zida pour la patrie » aux fins d’un point de presse à travers lequel, ces jeunes lancent au Général Yacouba Isaac Zida (YIZ) un appel à rentrer au pays afin de se présenter aux élections présidentielles de 2020, car selon eux, « avec Zida, non seulement notre tissu social sera consolidé de A à Z, mais aussi nous bâtirons ensemble un Burkina Faso prospère », laissait entendre Sayouba Ouédraogo, coordonnateur du mouvement.

 

« Du 1er novembre 2014 à décembre 2015, Zida dans sa gestion du pouvoir nous a convaincus ». Plus que des mots mais une conviction à en croire les conférenciers. C’est en effet forts de cela que Sayouba Ouédraogo et ses camarades ont décidé de lancer le mouvement ‘’ Génération Zida pour la patrie ‘’ qui n’a d’autres desseins que le retour du Général Yacouba Isaac Zida à la tête de l’Etat car selon eux YIZ serait l’homme de la situation. Ils en veulent pour preuves, la «  la prise de responsabilité » de ce dernier en octobre 2014 lors de l’insurrection populaire, en quittant Bobo-Dioulasso pour Ouagadougou afin d’éviter que le pays ne sombre, disent-ils, dans une guerre civile qui se peaufinait à travers des risques d’affrontement entre deux franges des forces armées burkinabé. D’autre part, selon les conférenciers YIZ aurait changé le cours de l’histoire en répondant à son libre arbitre, en bravant la rapacité pour se hisser à la tête de la nation et conduire l’une des transitions les plus exemplaires du monde. C’est ainsi qu’au terme de 4 années d’analyse, ces jeunes ont décidé de faire usage de leur libre arbitre à l’instar de leur mentor en demandant à celui-ci de retourner au pays car ils sont déterminés et prêts à l’installer en 2020 au palais de Kosyam. Quant à la question des dérives de la transition et la possible implication de YIZ dans celles-ci, Sayouba Ouédraogo et ses camarades disent être convaincus que ces accusations sont fausses puisqu’elles n’ont pas été avérées jusqu’à présent et d’ajouter que « Zida n’a pas besoin d’avoir des relations avec le régime en place, mais c’est plutôt ce régime qui a besoin de Zida ».  C’est en espérant très prochainement de YIZ leur mentor, une prise de contact avec eux puisqu’ils affirment agir de leur propre chef, que les conférenciers du mouvement « Génération Zida pour la patrie » lancent cet appel. Ils n’ont pas manqué au terme de la rencontre de demander à leurs sympathisants, du moins à ceux qui n’ont pas de CNIB, à s’en procurer au plus tôt car « en 2020, l’insurrection populaire se fera dans les urnes », indiquaient-ils.

                                                                                                          LE MONARCK

(Correspondant)

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer