ELIMINATOIRES CAN GABON 2017 : Les Etalons prêts à affronter les Cœlacanthes des Comores

ELIMINATOIRES CAN GABON 2017 : Les Etalons prêts à affronter les Cœlacanthes des Comores

Le stade du 4-Août de Ouagadougou va, une fois de plus, retrouver ses sensations ce samedi 13 juin avec les Etalons qui affrontent les Cœlacanthes des Comores, dans le cadre des matchs de la première journée des éliminatoires de la CAN 2017. C’est en prélude à cette rencontre que le sélectionneur national Gernot Rohr et certains de ses poulains conduits par le capitaine Charles Kaboré ont échangé avec la presse le jeudi 11 juin 2015.

 

Depuis leur débâcle à la CAN Guinée Equatoriale 2015, c’est la toute première sortie officielle des Etalons devant leur public au Burkina. Mais entretemps, ils ont livré hors du pays trois matchs amicaux et enregistré deux défaites et une victoire. Les deux défaites ont été subies lors de leur stage de préparation en France, dans la perspective de la première journée des éliminatoires de la CAN Gabon 2017. Ce week-end donc, les Etalons seront opposés aux Cœlacanthes (le Cœlacanthes est un poisson qu’on croyait éteint et qui a réapparu au large des Comores) sous le coup de 18h, 13 juin au stade du 4-Août. De ce match et de la préparation, le sélectionneur national Gernot Rohr, le capitaine Charles Kaboré et ses partenaires Bakary Koné et Issoufou Dayo en ont parlé avec les Hommes de médias. Gernot Rohr explique que ce fut un stage un peu spécial, où il a fallu faire avec des joueurs blessés et travailler par moments de façon individuelle avec d’autres qui n’ont pas beaucoup joué avec leur club, tout en relevant que c’est une préparation qui s’est déroulée dans de bonnes conditions, en débutant à Bastia par un match amical face à la sélection corse pour s’achever à Paris avec un deuxième match perdu 3 buts à 2 contre les Lions indomptables du Cameroun. Le plus important selon Gernot Rohr, n’était pas le résultat mais surtout de voir ses poulains en situation d’animation offensive.

Et le sélectionneur, ainsi que ses joueurs, semblent satisfaits du travail abattu pendant ce stage qui leur a permis d’espérer des choix tactiques et de se roder. « Avec un nouveau staff technique, nous repartons à zéro et face aux Comores, nous devons faire attention », a souligné le capitaine Charles Kaboré. Ce dernier fait savoir que les Comores ne sont pas une équipe à la dimension du Cameroun, mais elle est souvent difficile puisqu’elle joue beaucoup derrière tout en procédant par des contres, dit-il. Gernot Rohr indique avoir eu la possibilité de voir jouer cette équipe des Comores en amical face au FC Aubagne, la veille de son match contre le Cameroun, et avoue qu’il faut s’en méfier. Il a en plus visionné et continue de le faire avec ses joueurs des matchs de cet adversaire du Burkina, en amical en 2014 et face au Kenya en éliminatoires de la CAN. Alors, ayant une idée des Cœlacanthes, le sélectionneur sait désormais à quoi s’en tenir pour ce rendez-vous du 13 juin. Par rapport à ses joueurs, Gernot Rohr confie avoir vu des éléments très combatifs et affirme qu’il n’alignera que ceux qui mouillent le maillot. Les joueurs ont affirmé que l’ambiance au sein du groupe est bonne, tout en relevant qu’ils tiennent compte de ce qui se dit autour d’eux et travaillent à être beaucoup solidaires. Bakary Koné et ses camarades se disent confiants et sont prêts à relever le défi en se faisant plaisir et en faisant plaisir au public sportif. Il faut noter que dans l’autre match de ce groupe D, on aura la rencontre entre l’Ouganda et le Botswana.

Antoine BATTIONO

 

Des Etalons s’expriment

Issoufou Dayo (défenseur)

« Nous devons bien commencer ces éliminatoires »

« Nous allons aborder ce match comme tous les autres et pour cela, nous devons être concentrés. Les deux matchs amicaux perdus lors du stage doivent nous permettre de nous remettre en cause. C’est un match important pour nous, puisqu’il s’agit du premier match des éliminatoires et nous devons bien commencer avec une victoire devant notre public. C’est dans ce sens que nous avons beaucoup travaillé ces derniers jours sur certaines de nos insuffisances. »

Bakary Koné (défenseur)

« J’espère que nous saurons mieux nous exprimer »

 

« Nous avons certes perdu nos deux matchs amicaux lors de notre préparation en France, mais le plus important était de détecter nos lacunes pour pouvoir les corriger avant d’affronter les Comores. J’espère que face à cet adversaire, nous saurons mieux nous exprimer et prendre les trois points de la victoire qui sont importants pour la suite de la compétition. »

Charles Kaboré (milieu et capitaine)

« Nous devons respecter l’adversaire »

« Nous devons être modestes et surtout respecter l’adversaire. Maintenant, il s’agira d’être plus conquérants, efficaces, puisque le match va se jouer sur des détails. Nous devons tout faire pour marquer afin de les amener à sortir pour chercher à égaliser. Nous devons les prendre au sérieux parce que les Comoriens ont de bons joueurs et sont bien, défensivement. Il nous faut surtout être meilleurs offensivement. »

Propos recueillis par A.B

Articles similaires

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+