ELIMINATOIRES DE LA CAN CAMEROUN 2019 : 24 Etalons sur la liste de Paulo Duarte

ELIMINATOIRES DE LA CAN CAMEROUN 2019 :  24 Etalons sur la liste de Paulo Duarte

Les Etalons seront en déplacement à Luanda pour y affronter, le 18 novembre prochain, les Palancas Negras d’Angola pour le compte de la 5e journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019. C’est dans la perspective de cette rencontre que le sélectionneur national, Paulo Duarte, a publié une liste de 24 joueurs devant la presse, le mardi 6 novembre 2018 à Ouagadougou.

24 Etalons, en attendant un 25e nom, convoqués dans la perspective de la 5e et avant- dernière journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019. Une journée au cours de laquelle ils affrontent les Palancas Negras d’Angola sur leurs installations de Luanda, le dimanche 18 novembre 2018. Et c’est à quelques jours de cette expédition que Paulo Duarte, sélectionneur national des Etalons, a convié la presse pour échanger sur la liste et le match qui, lui, aura l’allure de la finale du groupe I où aucune des deux formations n’a droit à une quelconque erreur afin de ne pas hypothéquer ses chances de qualification. En effet, sur les quatre équipes, il ne reste plus que trois formations pour deux places et si la Mauritanie, avec 9 points, est en ballotage favorable en recevant lors de cette 5e journée le Botswana déjà éliminé, le Burkina, avec 7 points et l’Angola qui totalise 6 points vont se livrer une bataille sans merci au stade du 11-Novembre de Luanda. Pour la circonstance, le technicien portugais des Etalons a renouvelé sa confiance à pratiquement tous les cadres qui étaient de la double confrontation face aux Zèbres du Botswana, en dehors de trois joueurs. Ce sont Banou Diawara blessé lors du match retour à Gaborone, Bassirou Compaoré blessé il y a quelques jours en club et Bryan Dabo. De ce dernier, Paulo Duarte avoue qu’il n’a pas encore donné satisfaction depuis qu’il a intégré le groupe, tout en relevant que ce n’est pas le même Bryan Dabo qui était à Montpellier en ligue 1 française que celui d’aujourd’hui avec le club de la Fiorentina en Italie.
Un joueur qui, relève-t-il, manque d’agressivité, de confiance, de disponibilité dans le jeu. Et le sélectionneur national de résumer ses propos en ces termes : « je ne sens pas que Bryan Dabo nous apporte quelque chose ». En ne le convoquant pas, Paulo Duarte dit vouloir fouetter son orgueil. On peut noter le retour du milieu de terrain Adama Guira qui n’était plus du groupe depuis bien longtemps. Qu’à cela ne tienne, les statistiques de ce groupe de qualification font ressortir que toutes les équipes (Mauritanie, Burkina et Angola), encore en course pour la qualification, ont gagné leurs matchs à domicile. Et qu’en pense le coach des Etalons quand on sait que son équipe joue contre un adversaire direct ? A ce sujet, Paulo Duarte reconnaît que cela est juste comme statistique avant d’indiquer que « nous ne comptons pas sur les statistiques puisque nous devons faire le match ». Le Burkina devra gagner pour assurer une qualification avant la dernière journée mais, pour rester encore en vie, un nul suffira. En cas de défaite, les Etalons n’auront plus leur destin en leurs sabots. Ainsi, pour mieux préparer ce match, les protégés de Paulo Duarte vont effectuer un stage bloqué de trois jours au Portugal dès le dimanche 11 novembre avant de rallier Luanda le jeudi 15 novembre afin d’y parachever leur préparation.

Antoine BATTIONO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+