FEDERATION BURKINABE DE FOOTBALL : Désormais, TOVIO habillera les Etalons

FEDERATION BURKINABE DE FOOTBALL :  Désormais, TOVIO habillera les Etalons

Au terme de sa saison 2016-2017 achevée avec la finale de la coupe du Faso jouée le 5 août 2017, la Fédération burkinabè de football (FBF) a rencontré la presse le samedi 26 août dernier, à Ouagadougou. A cette conférence de presse bilan, il a été surtout question de la présentation du nouvel équipementier des Etalons, Tovio.

Le samedi 2 septembre dernier, les Etalons effectueront leur deuxième sortie en éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018 et pour l’occasion, ils seront face aux Lions de la Teranga, à Dakar. A cette rencontre, le capitaine Charles Kaboré et ses partenaires seront habillés par l’équipementier Tovio et il en sera désormais ainsi pendant deux ans. C’est ce qui ressort du contrat paraphé entre la Fédération burkinabè de football (FBF) et l’équipementier burkinabè et pour l’occasion, les premiers responsables de l’exécutif du sport roi burkinabè ont rencontré la presse le 26 août dernier pour présenter le nouvel équipementier et faire le bilan de sa saison sportive. Et le colonel Sita Sangaré, président de la FBF, d’indiquer que l’accent n’a pas été mis particulièrement sur les aspects financiers. Mais, ajoute-t-il, si les Etalons se qualifient pour la CAN ou la Coupe du monde, Tovio reversera une enveloppe à l’équipe nationale. A l’occasion de cette rencontre, Tovio a présenté les différents produits concernant les Etalons, tels que les maillots officiels au nombre de trois couleurs (le rouge, le vert et le blanc qui, lui particulièrement, sera porté à domicile) ; les maillots d’entraînements de deux couleur (blanc et vert) ; les survêtements ; le jogging ; le coupe-vent ; le polo ; le bermuda ; la casquette ; le tee-shirt ; le débardeur ; la chasuble ; les sacs (grand et petit) ; les sandalettes. Et le président de la FBF de signifier que les négociations ont débuté longtemps avant d’aboutir à ce résultat. Ajoutant qu’il était mieux d’aller vers un équipementier national d’envergure internationale qui paie les impôts au Burkina Faso, emploie des personnes vivant au Burkina Faso et qui confectionne des produits de qualité. Pour Thomas Olivier Vio, Tovio est venu parce qu’il veut être la solution pour la FBF tout en faisant la promesse de respecter les engagements et pour la circonstance, affirme-t-il, l’équipementier s’est entouré de partenaires techniques et financiers avant de dire qu’il n’y a pas d’inquiétude à se faire sur la qualité des équipements qui sont fabriqués en Asie du Sud où le sont également pour les équipementiers les plus connus actuellement.

Une saison de football pleine et riche en évènements

Au sujet de son bilan, le comité exécutif, par la voix de son président le colonel Sita Sangaré, relève qu’elle était pleine et riche en évènements. C’est dans ce sens qu’il a félicité les clubs qui ont pris part aux différentes compétitions et particulièrement le Rail club du Kadiogo (RCK) pour son sacre national, l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO) pour sa victoire en coupe du Faso et l’USO en coupe du Faso des dames. Tout en saluant la montée de SALITAS et Bobo sport en première division. Et si tout s’est bien passé, dit-il, cela est dû aux efforts des uns et des autres dont la presse. Il n’a pas manqué de faire savoir que le niveau de jeu a progressé. Et de reconnaître ici le travail abattu par les techniciens. Le colonel Sita Sangaré a également évoqué la coupe de l’Assemblée nationale réservée à la catégorie des jeunes et qui a eu lieu grâce au pragmatisme du président de cette institution, feu Salifou Diallo. Au sujet de cette compétition pour laquelle certains ont demandé à savoir si la formule sera maintenue avec les clubs dans un premier temps et les sélections régionales dans un deuxième temps, le président de la FBF a réagi en indiquant qu’un bilan est en train d’être produit et c’est à la suite de cela qu’ils verront bien quelle attitude adopter. Il note que 95 talents ont été détectés et ils vont être regroupés pour une suite dans le travail technique. Des motifs de satisfaction, il y en a avec la récente qualification des Etalons pour une deuxième participation au CHAN et les premières places, pour l’instant, du Burkina en éliminatoires de la CAN 2019 et la Coupe du monde 2018. Sur la question des relations quelque peu difficiles dans le cadre du travail entre le sélectionneur des Etalons locaux, Idrissa Malo Traoré dit Saboteur, et les Hommes de médias, le colonel Sita Sangaré a présenté des excuses et fait la promesse de trouver une solution. Ce fut l’occasion pour annoncer officiellement que la prochaine saison débute le 21 octobre prochain et que l’instance ne va pas marchander cette date. Et le club qui n’est pas prêt sera déclaré forfait. Il a fait savoir que l’instance fédérale voudrait rendre hommage aux victimes de l’attaque du café-restaurant Aziz Istanbul, et ce sera lors du match contre le Sénégal à Ouagadougou au cours duquel, il y aura des applaudissements à la 19e minute par rapport au nombre de morts.

Antoine BATTIONO

 

Des aspects du partenariat avec Thomas Olivier Vio, Président-directeur général de TOVIO

« Je saisis cette opportunité pour remercier tous ceux qui nous ont accompagné dans cette longue négociation qui a permis d’aboutir à un accord débouchant sur un contrat. Il s’agit de mettre des équipements de sport à la disposition des Etalons, mais aussi des produits dérivés pour les supporters. Dès le prochain match des Etalons, nous allons tout mettre en œuvre pour que les équipements soient disponibles pour le public sportif. C’est un contrat de deux ans d’environ deux-cent millions de F CFA d’équipements offerts à toutes les catégories des Etalons. Dans ce projet, nous avons reçu l’accompagnement de partenaires techniques et financiers ; c’est aussi un projet pour la promotion du sport et la valorisation de l’industrie du sport.»

Propos recueillis par A.B

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+