A la uneOmbre et lumière

FETE DE PAQUESLe Cardinal Philippe Ouédraogo exhorte les chrétiens à prier pour les personnes enlevées

 

La célébration de la fête de Pâques aura lieu dans exactement 72 heures. A quelques jours de cette fête de la Résurrection du Christ, l’archevêque métropolitain de Ouagadougou, le Cardinal Philippe Ouédraogo a livré son traditionnel message dans lequel il a appelé à la solidarité de tous pour venir en aide aux déplacés du fait de la situation sécuritaire. C’était hier 17 avril 2019, à Ouagadougou.

Ce jour 18 avril, jeudi saint, marque le début du triduum pascal (jeudi saint, vendredi saint, samedi saint) qui constitue les trois jours les plus saints de la semaine sainte entamée au lendemain du dimanche des Rameaux. A la veille de ces moments intenses devant déboucher sur la Pâques, l’archevêque métropolitain de Ouagadougou, le Cardinal Philippe Ouédraogo, comme à son accoutumée, a tenu à livrer son message dans lequel il appelle à la solidarité de tous pour venir en aide aux personnes déplacées du fait de la crise sécuritaire. « J’en appelle à la solidarité de tous pour venir en aide à nos frères et sœurs déplacés et réunis dans plusieurs camps et villages en raison de la situation sécuritaire difficile », a-t-il déclaré tout en invitant les bonnes volontés à manifester leur générosité en envoyant leurs dons à l’OCADES paroissiale ou diocésaine. Il a également invité les chrétiens à prier pour tous les agents pastoraux et autres personnes enlevés par les djihadistes ainsi que pour toutes les victimes des attaques terroristes. Justement, en raison du contexte sécuritaire, le Cardinal Philippe Ouédraogo a exhorté toutes les paroisses à s’organiser pour que les différentes veillées de prières ne débordent pas minuit. Aussi a-t-il recommandé des prières pour la paix au Burkina et dans le monde. Profitant de l’occasion, le Cardinal a annoncé la tenue de deux grandes assemblées plénières internationales à Ouagadougou.

« Nous souhaitons que cette cathédrale soit restaurée le plus tôt possible »

Il s’agit de la 3e Assemblée plénière de la Conférence épiscopale d’Afrique de l’Ouest (RECOWA-CERAO) qui réunira les évêques des 16 pays de l’Afrique de l’Ouest. Cette rencontre est prévue se tenir à Ouagadougou du 13 au 20 mai 2019, sous le thème : « La nouvelle évangélisation et le développement intégral humain dans l’Eglise famille de Dieu en Afrique de l’Ouest ». L’autre assemblée internationale que Ouagadougou abritera, est le 4e congrès panafricain de la Divine Miséricorde prévu du 18 au 24 novembre 2019, sous le thème : « La Divine Miséricorde, une grâce pour notre temps ». Par ailleurs, le Cardinal a annoncé la commémoration du 50e anniversaire du Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM), prévue du 20 au 29 juillet prochain à Kampala en Ouganda, avec pour thème : « Eglise Famille de Dieu en Afrique, célèbre ton jubilé. Proclame Jésus-Christ, ton sauveur ». Selon le Cardinal, le Burkina y sera représenté par 5 évêques (dont 4 du Burkina et un du Niger) et d’une laïque.  Interpelé sur l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le Cardinal a déploré ce qui s’est passé. « Nous sommes à 5 000 km de Paris mais nous nous sentons concernés à un double titre. Nous sommes des chrétiens et c’est un édifice religieux qui est parti en fumée. Aussi, c’est un édifice culturel, un bien de l’humanité et rien qu’à ce niveau, nous sommes plein de compassion et regrettons ce qui s’est passé. Par la pensée, la compassion et la prière, nous les accompagnons et souhaitons que cette cathédrale qui reste un symbole culturel de la France et au-delà toute l’humanité, soit restaurée le plus tôt possible », a-t-il affirmé.

Colette DRABO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer