GIRONDINS DE BORDEAUX – ACADEMIE FOOT PLUS : Le processus de partenariat sur les rails

GIRONDINS DE BORDEAUX – ACADEMIE FOOT PLUS   :  Le processus de partenariat sur les rails

 

 Le président du club de ligue 1 française des Girondins de Bordeaux, Stéphane Martin en compagnie de Yannick Stopyra, coordinateur général des équipes de jeunes et du recrutement, séjournent à Ouagadougou sur invitation de Amado Traoré, président du centre de formation Académie foot plus (AFP). C’est dans ce cadre qu’ils ont suivi un match amical le mardi 20 février 2018 entre l’AFP et les Etalons cadets sur le terrain de l’académie.

 

« J’ai constaté qu’il y a beaucoup de fraîcheur sur le terrain. Nous avons vu des jeunes qui allaient vers l’avant, cherchant à jouer offensivement et c’est bien. J’ai apprécié la qualité individuelle des joueurs qui ont une bonne présence physique. Et avec un petit peu de travail et un peu de réussite, il faudra compter sur le Burkina », a déclaré l’ancien attaquant des bleus, Yannick Stopyra, coordinateur général des équipes de jeunes et du recrutement au FC Girondins de Bordeaux. C’était à l’issue du match amical entre l’Académie foot plus (AFP) et les Etalons cadets dans l’après-midi du 21 février dernier sur le terrain de l’académie. Une rencontre initiée dans le cadre du séjour d’une délégation de l’équipe du FC Girondins de Bordeaux conduite par son président Stéphane Martin sur invitation du président de l’AFP, Amado Traoré. Un séjour qui s’inscrit particulièrement dans le processus d’un futur partenariat entre le club des Girondins de Bordeaux et l’AFP. Et Stéphane Martin d’indiquer que leur objectif avec l’AFP est d’avoir un centre de formation partenaire et non dans l’optique de mettre en place une académie Girondins de Bordeaux comme le font certains clubs. Dans la vision du club français, c’est de trouver des accords pour faire des échanges. A ce niveau, relève-t-il, des éducateurs du club de Bordeaux pourront venir à l’AFP et l’inverse aussi. Tout comme, fait-il savoir, l’académie du président Amado Traoré viendrait à participer à des tournois avec ceux de Bordeaux afin que les jeunes des deux centres puissent découvrir le haut niveau.

Mais, « nous allons prendre le temps de discuter avec le président Amado Traoré et je suis convaincu que nous trouverons des choses intéressantes pour les deux parties. Dans ce sens, nous avons déjà eu de bonnes bases », a réagi le président Stéphane Martin par rapport aux contours du futur partenariat et d’indiquer qu’il existe un tel partenariat entre Bordeaux et un centre en Argentine. Tout en rappelant qu’il y a une longue histoire entre la ville de Bordeaux et les joueurs africains et qu’il y en a toujours. Il ne manque pas de souligner que des joueurs burkinabè dont Madi Panandetiguiri et Aziz Nikièma y sont passés et ont laissé de bons souvenirs même s’ils n’ont pas évolué avec l’équipe première, souligne Stéphane Martin. Il espère que Bordeaux renouera avec des footballeurs burkinabè, « surtout que ce football bien à l’image de Bertrand Traoré dont les performances sont intéressantes avec le club de Lyon », insiste le président des Girondins de Bordeaux. Le président de l’AFP, Amado Traoré se réjouit de l’avancée du processus de partenariat avec Bordeaux dont les dirigeants ont accepté de venir voir ce qui se fait à l’académie et de façon générale au Burkina. Il espère que c’est un début qui s’annonce bénéfique pour le football burkinabè. Pour ce qui est du match, le président Stéphane Martin l’a trouvé intéressant au niveau de la discipline tactique à travers un schéma de jeu respecté avec beaucoup d’envie, d’engagement de part et d’autre. Il faut noter qu’à l’issue du temps réglementaire, c’est l’AFP qui s’est imposée par le score de 4 buts à 0.

Antoine BATTIONO

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Google+