Il était temps

IL ETAIT TEMPS  

Les prisonniers voteront à l’occasion des élections couplées du 22 novembre prochain. L’annonce a été faite le 9 novembre dernier par le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, qui dit respecter ainsi une disposition du Code électoral. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il était vraiment temps, surtout quand on sait qu’un citoyen peut être condamné sans être déchu de ses droits civiques. Et vouloir l’en priver est une forme d’injustice que la CENI tente de réparer. Il était vraiment temps.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer