La cité sans vertu

LA CITE SANS VERTU :

 

Dans un communiqué rendu public, la semaine dernière, le ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, attirait l’attention du public sur le riz de mauvaise qualité qu’un importateur tentait à tout prix d’écouler sur le marché burkinabè. C’est dire à quel point certains sont prêts à nuire à la santé des autres pour faire fortune. Heureusement que les services de contrôle veillent au grain. Sinon,  l’on assisterait à un massacre humain à grande échelle du fait seulement des turpitudes de quelques individus véreux.

Cicéron
A lundi prochain

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer