La cité sans vertu

LA CITE SANS VERTU

Il a suffi que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, au lendemain de l’attaque du convoi de la mine SEMAFO sur l’axe Boungou/Ougarou, lance un appel au recrutement de volontaires pour faire face au terrorisme, pour que de faux recruteurs commencent à sillonner des quartiers, à Ouagadougou et dans certaines provinces du Burkina. C’est à se demander si certains ne cherchent pas à saboter l’initiative du chef de l’Etat que bien des Burkinabè ont saluée à sa juste valeur. En tout cas, c’est le lieu d’en appeler à la vigilance pour que ce recrutement annoncé de volontaires, ne se transforme pas en une foire de pagaille.

 

Cicéron

A lundi prochain

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer