La semaine de raogo

LA SEMAINE DE RAOGO

COUP DE CŒUR

Rencontre entre le président du Faso et la classe politique : une initiative qui vaut son pesant d’or

Le 17 avril dernier, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) et l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP). Etaient aussi présents, des membres du gouvernement et le président de la CENI. Il s’est agi pour ces acteurs, d’échanger sur la situation nationale marquée par des crises sécuritaire et sanitaire. La rencontre en elle-même mérite d’être saluée quand on sait que très rarement, majorité et opposition se rencontrent pour discuter de la gestion de la cité. Bien au contraire, l’on assiste généralement à une guerre de déclarations entre les deux camps ; chacun accusant l’autre d’être de mauvaise foi. C’est en cela que l’initiative du chef de l’Etat vaut son pesant d’or.

COUP DE GUEULE

Non-respect du port obligatoire du masque : pourquoi cette résistance suicidaire ?

Alors que le port du masque est devenu obligatoire depuis le 27 avril dernier, il s’en trouve des Burkinabè qui font de la résistance. Ils oublient pourtant que porter un masque dans ce contexte de pandémie du Covid-19, permet de se protéger et de protéger les autres. C’est le lieu donc d’appeler tous ceux qui en font à leur tête, à la raison. Car, il s’agit là d’une mesure prise par l’autorité dans le but de lutter contre la propagation de cette peste bubonique qui fait des victimes. Non donc à la résistance suicidaire !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer