La semaine de raogo

LA SEMAINE DE RAOGO

COUP DE CŒUR

Soutien aux dialysés : merci à Bala Sakandé

Venues pour des dialyses en début avril, trente-cinq personnes issues de plusieurs provinces du pays, s’étaient retrouvées piégées à Ouagadougou ; la capitale, à l’instar d’autres villes atteintes par le Covid-19, ayant été mise en quarantaine. Elles doivent leur salut au président de l’Assemblée nationale, Bala Sakandé, qui avait fait louer et équiper, pour elles, en matelas, postes téléviseurs et bonbonnes d’eau, un duplex sis au quartier Petit Paris de Ouagadougou. Pour un acte de générosité empreint d’humanisme, c’en est un. Car, on imagine le calvaire qui aurait été le leur pendant plus d’un mois, si ces dialysés n’avaient pas bénéficié de ce soutien. Merci beaucoup à Bala Sakandé.

COUP DE GUEULE

Conflits terriens au Burkina : vite une solution durable

Chaque année, l’approche de la saison des pluies rime avec conflits terriens au Burkina. Parfois, la situation est si tendue que l’on assiste à des affrontements violents entre deux familles, deux villages voire deux frères avec parfois à la clé des cadavres sur le carreau. Tout se passe comme si l’autorité était impuissante face à ce phénomène devenu récurrent qui, il faut le rappeler, met à rude épreuve la paix et la cohésion sociales. C’est pourquoi il y a lieu d’y trouver une solution durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Google+
Fermer